16 juin 2015, camping "Le Paradis Marin" près de Tadussac au Québec, pour une fois pas d'animaux mais une conséquence, celle d'une épaisse brume qui couvre depuis le lever du jour le fleuve Saint-Laurent. Deux énormes navires invisibles dans le brouillard se croisent et lancent toutes les minutes un beuglement impressionnant.Les vagues d'étraves clapotent contre la rive.Installé depuis le lever du jour j'attends le souffle des Petits rorquals qui passent régulièrement devant la rive, mais ce matin ils ne seront pas au rendez-vous.